Les Mages de la Loire

Actualités, Métagame, Listes de Deck, Débats
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ice age

Aller en bas 
AuteurMessage
TheDead

TheDead

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: ice age   Mer 14 Fév - 20:13

Avant de se lancer dans les étendues neigeuses et mal fréquentées de Dominaria, peut-être faudrait-il expliquer comment on en est arrivé là. La réponse est simple : tout ça c'est la faute d'Urza ! Enfin, peut-être est-ce aller un peu vite en besogne. Lors de la bataille finale contre son frère Mishra, celui qui allait devenir le plus grand Arpenteur jamais connu déclencha la puissance d'un artefact très ancien, le Sylex. Cet artefact remontant à l'époque de des antiques Thran lui avait été donné par Tavnos, son apprenti, qui le tenait lui-même de la vénéneuse Ashnod, l'ancien bras droit de Mishra.
Une déflagration d'une puissance sans précédent secoua le lieu du combat (quelque part pas très loin d'Argoth) et manqua d'anéantir tout Terisiare. Les deux frères furent expédiés au diable vauvert et on ne s'en occupa plus avant un bon moment. Chouette, enfin une histoire sans Urza ni Mishra ^^
Toutefois, l'explosion souleva un épais nuage de déchets qui enveloppa la planète entière et masqua le soleil. La chute de température qui s'ensuivit fut progressive, mais conséquente. D'autre part, le Sylex emprisonna le plan de Dominaria dans une sorte de faille dimensionnelle, dans laquelle les Arpenteurs, qui étaient jusque là libres de voyager où ils le désiraient dans le multivers, se retrouvèrent prisonniers. On appela cette faille "l'Echarde". Et pour un Arpenteur, être coincé dans un seul plan équivaut à être emprisonné. Les jours s'annonçaient donc très sombres pour tout être vivant sur Dominaria. Dix ans plus tard, le long hiver commençait...



Les humains paraissent être les plus à plaindre, tout simplement parce qu'ils sont les plus nombreux sur le continent. On peut les répartir en différentes ethnies.

Tout d'abord, nous avons le royaume du Kjeldor, un état pacifique, extrêmement prospère jusqu'à l'arrivée de l'Ere Glaciaire. C'est un peu le centre culturel de Terisiare : en effet, les mages royaux, menés par leur leader, la talentueuse Gustha Ebbasdotter, mènent des recherches effrennées pour comprendre la cause du cataclysme et y trouver un remède éventuel. Ne pouvant plus se déplacer à pied ou à cheval aussi facilement qu'avant, l'armée kjeldorienne capture des oiseaux géants, les aesirs, et les dresse afin d'en faire de nouvelles montures. Grâce à cela, ils peuvent non seulement assurer la défense du Royaume mais également le ravitaillement des plus démunis par ces temps hostiles. Même les ordres religieux prennent part à la mobilisation générale, les prêtres tentant en effet d'enrayer les nombreuses épidémies qui ne manquent pas de se déclarer du fait du changement de climat et fournissent aux soldats un soutien moral appréciable.
De plus, une alliance est conclue avec les nains, jusqu'ici reclus dans leurs montages, qui acceptent de partager leurs connaissances avec les humains.

Si le Kjeldor parvient donc à se maintenir plus ou moins en état malgré l'Ere Glaciaire, ils se retrouvent hélas aux prises avec leurs belliqueux voisins, les Balduvians. Ceux-ci forment une tribu de guerriers farouches et ont été chassés de leurs steppes par l'avancée des glaciers. Les Kjeldoriens ayant bien évidement élus domicile dans les endroits les moins touchés, les Balduvians tentent de leur arracher leurs terres. Ceux-ci ne sont pas pour autant de grosses brutes, mais au contraire, un peuple bien organisé, civilisé, et proche de la nature. Lovisa Coldeyes, la cheftaine des Balduvians regrette d'ailleurs de devoir en arriver à de telles extrémités, mais Dominaria ne contient plus assez de ressources pour permettre à tous de survivre...


Un autre royaume entre également en jeu : celui de Stromgard, qui n'est pas très éloigné de Balduvia. Stromgard est divisé en cinq clans, chacun représentant, bien entendu, une couleur du mana. Des guerres civiles éclatent entre les différents groupes : en effet, selon leur éthique, l'un des clans doit rester en arrière afin de préserver Stromgard contre le cataclysme naturel tandis que les autres fuiront. A la suite de combats très violents, un des clans, le clan Rubis (et rouge, donc), est désigné pour rester en arrière. La dirigeante de ce clan, une jeune demi-elfe, est assassinée par l'un des membres du clan noir. Il s'avère très vite que celui-ci a été manipulé par un certain... Tevesh-Szat. En effet, l'Arpenteur devenu maléfique depuis Fallen Empires – [voir l’article paru précédement sur MC] - a décidé de profiter de l'Ere Glaciaire pour éradiquer toute vie sur Dominaria.
Miraculeusement, la jeune fille est sauvée par un Arpenteur adepte de magie verte et blanche, Jason Carthalion. La magie déclenchée par Carthalion réveille en la blessée un pouvoir enfoui, et elle devient elle-même une Arpenteuse. Tournant le dos à son ancien clan, la rescapée choisit la voie de la magie verte qui lui a sauvé la vie.
Cette jeune fille se nomme Freyalise...



LA GUERRE DES MAGES


En possession de ses nouveaux pouvoirs, Freyalise éprouve le besoin de se rendre au sein d'une vaste forêt. La plus proche est Cordell, non loin de ce qui deviendra la Yavimaya. A son arrivée, elle se fait remarquer par la jeune Laina, siégeant au conseil des elfes. Celle-ci appelle ses semblables qui voient en Freyalise une déesse. La nouvelle Arpenteuse ne fait rien pour les détromper, bien au contraire. Les elfes lui vouent donc un culte, tout comme les dryades de Cordell, protectrices de toujours de la forêt. Il ne faut pas longtemps à la soi-disant déesse pour se rendre compte que la magie elfe est d'une puissance phénoménale et lui permettrait peut-être de réparer ce que le Sylex a provoqué.
Kolbjörn, le doyen des druides de l'ordre du Genévrier - une congrégation d'humain vivant en harmonie avec la forêt et les elfes - voit l'arrivée de Freyalise comme l'accomplissement d'une prophétie, le renouveau de son ordre. Et, en effet, quelques années plus tard, Kolbjörn tombera amoureux d'une jeune Kjeldorienne, Disa, qui lui donnera une fille, future chef des druide : Kaysa.
Freyalise n'a toutefois pas le temps de mettre ses plans plus au point. En effet, un homme se présentant sous le nom de Faralyn la convie à une grande rencontre dans laquelle tous les Arpenteurs prisonniers de Dominaria seront présents. Méfiante, Freyalise se résigne tout de même à se rendre sur place...



Pendant ce temps, de grandes forces magiques se mettent en l'œuvre, menaçant une fois de plus la vie d'innocents. Cela commence avec la grande révolte de Zur, un brillant mage royal kjeldorien. Persuadé qu'il a accumulé assez de puissance pour atteindre l'immortalité, il s'enfuit du Kjeldor, emportant avec lui bon nombre de reliques sur lesquelles travaillaient ses compagnon, ce qui lui permet de développer un artefact très puissant : l'orbe zuranienne. Au terme d'une poursuite acharnée, d'autres mages parviennent à le rattrapper. Il les anéantit à l'exception de Gustha Ebbasdotter. La magicienne parvient à survivre aux assauts répétés du sorcier. Alors qu'elle est à bout de forces, elle finit par incanter une formule oubliée depuis longtemps : celle du contresort. Ses pouvoirs anéantis, Zur marque un moment d'hésitation qui suffit à la doyenne des mages pour en finir avec le traître.


C'est Gustha qui redécouvrira le très utile contresort...


D'autres sorciers tentent de profiter de cette période de déséquilibre pour monter en puissance. Parmi eux, Marit Lage, une ensorceleuse énigmatique, qui crée une confrérie de shamans aux pouvoirs étranges.
Mais c'est lorsque le nécromancien Lim-Dul sort de l'ombre que les choses tournent mal.
Ce jeune soldat kjelodrien voit ses troupes anéanties par les Balduvians dans les landes d'Adarkar, un endroit maudit. Il implore n'importe quel puissance de lui accorder la force de se venger. Ses prières sont entendues par un Arpenteur adepte de magie noire et lui aussi prisonnier sur Dominaria : Leshrac. En échange de l'aide inconditionnelle de Lim-Dul, Leshrac lui apprend à réveiller les morts et à répandre n'importe quelle maladie. D'autre part, le nécromancien rentre en possession d'un anneau issu de l'époque suivant immédiatement la guerre d'Urza et Mishra. Cet anneau renferme l'esprit d'un invocateur puissant mais très retord : Mairsil. Cette âme damnée décide de cohabiter avec Lim-Dul afin de retrouver sa puissance d'antan. Investi des talents de Leshrac et de ceux de Mairsil, le nécromancien atteint un niveau de pouvoir affolant. Celui-ci lance des attaques contre le Kjeldor. Les morts-vivants qui composent son armée sont repoussés mais parviennent à tuer le plus grand soldat de l'empire humain : le général Jarkeld. Celui-ci est remplacé par la générale Varchaild, beaucoup plus intransigeante, pour qui tout non Kjeldorien est un ennemi en puissance.




Toutefois, certains êtres connaissent encore le sens du mot altruisme et emploient leurs talents à aider les autres. Ainsi sont les mages de l'Ecole de l'Inapparence, anciennement nommée Lat-Nam, un collège qui étudie aussi bien la magie (bleue, principalement), que les artefacts, afin de prévenir les dangers d'une nouvelle guerre. Leur directeur, l'Archimage Jodah, entretient d'ailleurs d'excellentes relations avec Freyalise. Jodah décide de freiner Lim-Dul dans ses ardeurs de conquête et demande l'aide de sa meilleure amie, Jaya Ballard, une magicienne mercenaire. A eux deux, ils s'introduisent dans la forteresse de Lim-Dul. Ils ne rencontrent cependant pas le maître des lieux. Dans la salle du trône, Jaya remarque cependant une main coupée, portant un anneau. Il s'agit de la main de Lim-Dul. En effet, Leshrac s'est rendu compte du pouvoir de la bague et l'a arraché à son serviteur (délicat, le gars ^^). Jaya empoche l'anneau sans comprendre ce qu'elle vient de faire. Les deux aventurieurs doivent interrompre leur action lorsque Freyalise leur demande de se joindre à elle lors de la rencontre des Arpenteurs.



LE CONCLAVE DES MAGES


La grande réunion se déroule sur l'un des satellites de Dominaria (ne me demandez pas comment ils respirent ^^) : la Null Moon (le nom n'a pas été traduit en français, mais cela donnerait en gros : la lune de la cassation).
Sont présents à ce conclave :
- Faralyn, l'Arpenteur organisateur
- Tevesh-Szat
- Jason Carthalion, le sauveur de Freyalise
- Leshrac
- Lim-Dul, le chien chien à son maître
- Chromium, un dragon Arpenteur
- Ravidel, apprenti de Chromium
- Taysir, célèbre Arpenteur
- Kristina des Forêts, Arpenteuse et amante de Taysir
- Freyalise
- Jodah
- Jaya




Pfiooou, ça en fait du monde, si vous êtes perdus, consultez le début de l'histoire ^^
Faralyn a fait venir les autres mages sous le prétexte qu'en réunissant leurs pouvoirs, ils pourront sans doute "réaligner" Dominaria avec le reste du multivers. Ce prétexte est en fait bidon (vous aviez deviné ?). Le fait est que le monde de Shandalar va bientôt passer à proximité de Dominaria et Faralyn veut s'y enfuir afin de quitter Dominaria. Seulement pour ça, il n'y a pas trente-six solutions : l'énergie nécessaire à ce processus ne sera libérée que si un Arpenteur périt.
Faralyn a tablé sur une dispute éclatant entre Freyalise et Tevesh-Szat. Cependant, la magicienne parvient à garder son calme face à celui qui a causé sa mort. Cependant, Leshrac comprend ce que Faralyn a derrière la tête et s'en prend à Chromium qu'il parvient à tuer avec l'aide de Tevesh-Szat et de Faralyn. En voulant s'interposer, Ravidel est lui aussi tué.

L'énergie libérée à la mort du dragon permet à Leshrac et Faralyn de s'enfuir. Alors que Tevesh Szat s'apprête à les suivre, Freyalise l'attaque. Hélas, Szat est trop puissant pour la jeune fille et la blesse grièvement. Elle est sauvée in extremis par Taysir et Kristina des Forêts qui repoussent le sombre Arpenteur et ressucitent également Ravidel. Ce dernier se montre profondément traumatisé par la mort de son maître et ami. Lorsque Kristina et Taysir rompront, ce dernier le prendra comme apprenti.


L'ENCHANTEMENT SUPREME


Freyalise rentre à Cordell pour soigner ses blessures. Durant sa convalescence, qui dure plusieurs années, elle se lie d'amitié avec Kristina des Forêts. Les deux femmes comprennent que leur dernier espoir de mettre fin à l'Ere Glaciaire et d'échapper à Dominaria est de mettre la magie des druides de l'Ordre du Genévrier à contribution. Kaysa, née à l'arrivée de Freyalise à Cordell a grandi et est devenue une belle jeune fille. Celle-ci dépasse en sagesse tous ses aînés et semble suffisamment forte pour aider Freyalise à lancer le sort de l'Enchantement Suprême. (Worldspell en VO)
Cependant, plusieurs problèmes restent en suspens :
Le premier est celui de Tevesh Szat, toujours en liberté, qui alimente l'Ere Glaciaire avec des flots continus de mana noir. Ce flux de mana attire l'attention des Phyrexians, toujours présents dans l'ombre, qui commencent à corrompre les machines encore présentes sur Dominaria. C'est ainsi qu'ils préparent la chute de Soldev, la dernière grande province d'artificiers. Malgré les avertissements répétés de Freyalise, le grand confectionneur d'artefacts Arcum Dagsson refusera d'abandonner ses recherches, préparant ainsi le terrain pour Phyrexia...
Et, bien sûr, Lim-Dul refuse d'abandonner malgré la disparition de son mentor. Les nations du Kjeldor et de Balduvia finissent par se rendre compte que leur conflit ne fait que profiter au nécromancien et finissent par conclure une trêve pour lutter contre leur ennemi commun. Cette guerre continuera après l'Ere Glaciaire, jusqu'à ce que Lim-Dul soit lui aussi transporté sur Shandalar par Leshrac.





La druidesse Kaysa permettra à Dominaria de guérir des ravages de la guerre des frères


Finalement, Freyalise confie à un descendant de Jason Carthalion (je crois qu'il s'agit de son fils), l'amulette de Quoz. Muni de cet objet magique, le jeune homme parvient, après une lutte acharnée, à enfermer Tevesh Szat dans une dimension parallèle où il restera enfermé quelques siècles.
Enfin, les deux Arpenteuses craignent les pouvoirs de l'Enchantement Suprême. Celui-ci fait en effet appel aux mêmes pouvoirs que celui du Sylex d'Urza. Finalement, Freyalise ne supportant plus d'être enfermée sur Dominaria active le rituel en utilisant un artefact qu'elle a elle-même mis au point, le Chaudron Glaciaire, et aidée par Kaysa, Kristina, Jodah et Jaya.
Une nouvelle explosion a lieu, détruisant une bonne partie de la forêt de Cordell et dans laquelle Freyalise perd apparemment un oeil. Toutefois, la déflagration crée une faille dans le ciel opaque et laisse apercevoir ce que l'on n'avait pas vu depuis des siècles sur Dominaria... le soleil.
Enfin libres, les Arpenteurs quittent leur prison. Avant de partir, Freyalise offre à Jodah un miroir magique qui, selon elle, lui sera très utile un jour.


L'enchantement suprême causera un immense choc sur l'ensemble de la planète... Freyalise elle-même ne sera pas épargnée

Le long hiver est terminé... mais Dominaria doit maintenant faire face à de nombreux changements climatiques, politiques, magiques... La paix est encore loin d'être assurée, et ne sera possible que si chaque peuple accepte de travailler avec les autres.

Ces questions trouveront leurs réponses dans l'extension Alliances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ice age
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mages de la Loire :: Mtg :: Magic The Gathering :: Histoire de magic-
Sauter vers: